By:
06-11-2015

9 Légendes Urbaines Auxquelles Tout Le Monde Croit

Les hamburgers de McDonald contiennent un anti-vomitif

Les produits de chez McDonald contiennent certes de nombreux ingrédients peu appétissants, tels que du propionate de calcium E282, possiblement cancérigène, de l’acide lactique E270, du benzoate de sodium E211, potentiellement cancérigène et allergène, ou encore des lécithines E322, certes non toxiques mais pouvant être transgéniques, mais ils n’ont jamais contenu d’anti-vomitifs. La rumeur a prétendu attribuer certaines pratiques douteuses à la célèbre enseigne de fast-food, telles que le recours à des lombrics pour la fabrication de ses steaks hachés ou l’ajout d’anti-vomitifs dans ses hamburgers. L’idée était que ceux-ci étaient tellement lourds pour l’estomac que l’organisme humain ne les aurait pas supportés sans cette adjonction pour l’obliger à les tolérer. Preuve était, selon les détracteurs de l’enseigne, la présence d’une petite pastille blanche sous le pain; or, celle-ci peut tout simplement s’expliquer comme étant une marque laissée par le processus de fabrication.

La présence de sperme dans la sauce kebab

Une autre légende urbaine à base de substance peu ragoûtante… Dans les années 90 où le kebab, ce mets venu d’Orient, était fort à la mode, une rumeur s’est répandue selon laquelle certains propriétaires de döner kebab qui n’appréciaient pas leur clientèle et souhaitent se venger d’elle se livraient à des pratiques très douteuses lors de la fabrication de leur sandwich à la viande. C’est ainsi qu’est née la légende urbaine de la présence de sperme dans la sauce blanche servie avec le kebab. L’histoire soutenait même qu’une fille qui avait mis son kebab au frigo s’était au bout de deux jours rendue dans un laboratoire pour le faire analyser, tant l’odeur qui s’en dégageait était insupportable, les analyses ayant alors confirmé la présence de cette substance typiquement masculine dans la nourriture.
Page 1 de 5Suivante >>
J'aime News © 2016.