By:
05-04-2016

Découvrez Ce Qui Se Passe Lorsque Vous Buvez Un Verre De Jus De Betterave Rouge Par Jour

En matière de sport, il nous arrive régulièrement de lire des articles relatant les vécus des athlètes : en effet, afin d'améliorer leurs performances, ceux-ci ont parfois eux recours aux substances illicites. Ces dernières ont été interdites par la loi, non seulement parce qu'elles décuplent de façon anormale les performances des sportifs, mais aussi parce qu'elles sont potentiellement dangereuses pour leur santé. Mais ce ne sont pas seulement les professionnels qui sont concernés par les problèmes de dopage ; même les amateurs de fitness consomment des produits dopants (bien qu'ils augmentent considérablement la masse musculaire, ces produits ont de nombreux effets secondaires).
Chaque jour, parfois sans même nous en rendre compte, nous consommons des nutriments qui assurent une bonne régulation de notre système immunitaire. Notre organisme puise dans ces nutriments des éléments essentiels qui nous maintiennent en bonne santé. Prenons par exemple le cas du jus de betterave rouge : il est très riche en sels minéraux (tels que le magnésium, le potassium et le phosphore), en vitamines et contient énormément de nitrate (responsable de la couleur rouge de la betterave ; bien que ce soit un élément naturel, il a des caractéristiques dopantes). D'après des études menées en 2011 à l'Université d'Exeter (en Grande-Bretagne), le nitrate aurait la capacité de favoriser la prise de muscle, pire encore lorsqu'il est consommé par des athlètes de haut niveau.
Afin de démontrer les effets du nitrate sur le renforcement de la masse musculaire, des chercheurs anglais ont soumis des cyclistes à une batterie de tests : avant chaque séance d'entrainement, ils étaient tenus de boire l'équivalent de 2 tasses de jus de betterave rouge. Les résultats étaient sans appel : les performances de ces cyclistes étaient largement supérieures à celles de ceux qui n'avaient pas bu du jus. CONTINUER SUR LA PAGE SUIVANTE...
Page 1 de 2Suivante >>
J'aime News © 2016.