By:
20-05-2016

Dix Incroyables Découvertes Que Personne Ne Peut Expliquer

10. Les oiseaux Moas
Aussi appelés "oiseaux éléphants", les Moas étaient des oiseaux originaires de Nouvelle-Zélande dont la hauteur variait entre 1 et 3 mètres et dont le poids pouvait atteindre jusqu'à 300 kilos. Ils étaient si imposants que leur seul véritable prédateur était l'aigle géant de Haast, oiseau volant qui avait une envergure d'environ 3 mètres. Pratiquement dépourvus d'ailes, les Moas étaient incapables de voler. Toutefois, ses membres postérieurs leur permettaient de courir extrêmement vite. L'histoire raconte que les Moas ont disparu aux alentours des années 1500, tués par les Maoris, peuple polynésien autochtone de Nouvelle-Zélande, qui se nourrissaient de leur viande. C'est au vingtième siècle, lors d'une expédition, que des scientifiques découvrirent une très grande griffe qui appartenait à l'un de ces oiseaux et qui avait été incroyablement bien conservée depuis plusieurs siècles. Cette découverte archéologique a permis aux scientifiques de se faire une représentation de cet oiseau mythique et de lui trouver des similitudes avec l'autruche.
9. La forteresse de Sacsayhuaman au Pérou
Située non loin de la ville de Cuzco, la forteresse inca de Sacsayhuaman doit sa célébrité à ses fondations étonnemment parfaites et à sa forme de tête de puma, considéré comme un animal sacré dans la tradition inca. De gigantesques blocs de roches, une surface lisse et des coins arrondis, voici ce qui caractérise cet incroyable site touristique. La forteresse de Sacsayhuaman se compose de trois remparts parallèles qui représentent une longueur totale de 660 mètres. Par ailleurs, c'est un lieu qui attire du fait des nombreux mystères qu'il renferme. On estime que sa construction date du milieu du 15ème siècle, toutefois on ignore totalement comment elle a été érigée. En effet, ses pierres sont si massives et si bien encastrées les unes dans les autres qu'il parait totalement impossible que ce soit l'oeuvre d'êtres humains aux vues des moyens qu'ils avaient à l'époque.
8. La puerta del sol en Bolivie
La puerta del sol, littéralement "porte du soleil" ou "portail du soleil" est un emblème phare situé sur le site archéologique de Tiwanaku en Bolivie. Ce monument se définit sous la forme d'un portail qui mesure 4 mètres de large pour une hauteur de 3 mètres. On le compare également bien souvent à une reproduction miniature de l'Arc de Triomphe. Construit d'un seul bloc de pierre qui pèse environ 10 tonnes, il fait partie des édifices les plus mystérieux et les plus touristiques de la cité de Tiwanaku. La puerta del sol est également célèbre pour sa frise aux inscriptions édifiantes notamment la représentation au centre du dieu créateur inca Viracocha, qui est entouré de personnages ailés et d'une tête d'éléphant, ainsi que d'autres espèces animales qui se sont éteintes bien avant la construction de ce monument: Ainsi, les scientifiques s'interrogent sur le fait que de telles représentations soient présentes alors même que les espèces avaient disparu depuis des milliers d'années.
Page 1 de 4Suivante >>
J'aime News © 2016.