By:
18-08-2015

Dorayaki Nutella, La Recette D'une Délicieuse Collation!

La cuisine japonaise est en train de véritablement envahir nos assiettes! On ne compte plus les restaurants japonais aux angles de nos rues, les sushis proposés dans les plus grandes surfaces de notre pays, les recettes et idées de plats qui peuplent les magazines pour les femmes comme les magazines plutôt destinés au grand public. C'est véritablement une nouvelle tendance que celle de la cuisine japonaise, une tendance qui s'affirme dans nos assiettes, dans nos supermarchés, partout! Mais pour le plus grand étonnement de tous, on ne parle que très peu des desserts japonais. En effet, les sushis, les makis et tant d'autres mets qui nous viennent du Japon sont aujourd'hui des plats bien connus dans notre pays et partout ailleurs en Europe et dans le monde, mais les desserts japonais restent discrets. Pas de recette dans les magazines à grand tirage, pas de publicité faite par les grands marques d'agroalimentaire s'étant lancées dans la production d'aliments japonais, les desserts qui nous viennent du Japon sont encore un secret bien gardé. Et pour tenter de percer le mystère, cet article a pour but de vous présenter un dessert japonais peu connu mais qui, marié avec une célèbre pâte à tartiner italienne, peut ravier les papilles de tout le monde, des petits comme des plus grands. Le dorayaki au Nutella, une délicieuse collation pour le goûter, le dessert ou n'importe quel moment de la journée où l'on a qu'une envie: se faire plaisir.

Le dorayaki: qu'est-ce que c'est?

Pour aller tout de suite à l'essentiel, le Dorayaki est l'équivalent du pancake japonais. Pâtisserie japonaise célèbre dans ce pays depuis la nuit des temps, le Dorayaki tient son nom de "dora" qui signifie "gong" en japonais, d'où sa forme arrondie et parfaitement plane. L'idée de cette pâtisserie est on ne peut plus simple: deux pâtes en forme de pancake, la célèbre crêpe américaine, qui enveloppent une garniture qui peut être de diverse nature. Initialement, les japonais mettent entre les deux pâtes de la pâte de haricot rouge que l'on appelle là-bas "anko" (en vérité un ingrédient bien connu dans la cuisine japonaise, que l'on retrouve dans un grand nombre de plats très différents. Pour la petite anecdote, le dorayaki n'eut, au départ, qu'un seul côté. Ce n'est qu'en 1914 que la pâtisserie Usagiya à Ueno, un quartier de Tokyo, eut l'idée d'en mettre deux. Une idée salvatrice qui contribue à notre plaisir aujourd'hui.
Page 1 de 3Suivante >>
J'aime News © 2016.