By:
07-12-2015

Focus Sur La Lévitation Et Les Cracheurs De Feu

Les spectacles dans la rue ont souvent une bonne presse! Ainsi les artistes proposent des numéros variés comme des danses, des figures d'acrobaties. Certains n'hésitent pas à sortir les grands numéros à l'image des cracheurs de feu ou des pratiquants de la lévitation.
Le secret du numéro de lévitation: une astucieuse structure en bois
Toutefois chaque tour dissimule des secrets et petites astuces. Il est temps de lire la suite et de découvrir un très vieux tour de magie...Bien entendu pour voir des numéros de ce genre, il suffit de se promener dans différentes rues du monde. Certains axes très touristes comme les alentours de la cathédrale Notre Dame de Paris ou la Tour eiffel rengorgent d'artistes crachant du feu ou pratiquant des numéros audacieux d'équilibriste.

Le secret du numéro de lévitation: une astucieuse structure en bois

Il suffit de se rendre dans les grandes capitales pour voir des hommes assis dans le vide! Habillés comme des sages ou dans des costumes variés (maître Yoda, Gustave Eiffel, l'architecte catalan Gaudi...) ces artistes de rue semblent posséder des pouvoirs magiques. En réalité, le truc provient d'une structure de bois habilement fabriquée. Tout d'abord un socle est fabriqué puis une tige en bois solidement posée au centre avec de grosses vis. A cette tige, un plateau en bois est ajouté. Voici donc la clef de la lévitation: une sorte de chaise en bois. Ensuite l'artiste dissimule habilement le socle avec par exemple un gros tapis ou des éléments de la rue comme des feuilles mortes, des journaux. Il prend place en tailleur sur le socle en bois. Bien entendu, l'apprenti moine cache le plateau en bois avec ses vêtements. Enfin pour parfaire le numéro de lévitation, l'artiste dissimule la tige en bois dans une habile canne pour s'appuyer! Ce trompe-œil demeure très impressionnant! L'homme doit ensuite s'armer de patience pour rester assis en lotus durant toute la journée. Le but est d'ébahir au maximum le public afin de récolter un maximum d'argent. Certains variantes existent avec deux participants: le premier est assis sur le socle tandis que le deuxième est sur le socle. Il est à noter que cette pratique était aussi prisée le siècle dernier par les gourous indiens pour épater leurs fidèles. La foule de fidèles adore les démonstrations de puissance de leurs gourous comme la lévitation, ils étaient donc prêts à les suivre partout!
Page 1 de 2Suivante >>
J'aime News © 2016.