Articles - Le faux mendiant anglais - J'aime News
 
By:
15-03-2016

Le Faux Mendiant Anglais

La presse anglaise adore les gros potins, les enquêtes alléchantes et les sujets très sulfureux. Ainsi les journaux comme le Sun publient différents sujets comme le divorce présumé de Kate et William... Bien entendu les gens normaux ont aussi droit à un quart d'heure de gloire. Ainsi, dernièrement c'est les mendiants comme Mathieu et la quête dans les rues qui sont dans le collimateur de ce journal anglais. Le scandale est bien entendu au rendez-vous. En effet le Sun a pour public des gens très friands d'histoires croustillantes et choquantes. Pas question de parler de politique ou d'économie. Voici un sujet sur un mendiant peu recommandable

I Aumône et pitié au quotidien

En général les personnes aiment aider un mendiant avec quelques pièces ou un ticket restaurant. Ainsi ce geste simple permet de dépanner une personne dans le besoin et de faire du bien à son karma. En effet les hommes comme les femmes doivent cesser d'être égoïstes. Penser aux mendiants dans le besoin est fondamental.
Il est très vite possible de traverser des coups durs et de sombrer dans la rue, l'alcoolisme, la misère, la drogue...En un mot ce mendiant peut être vous. Aider votre prochain permet d'espérer des gestes en retour. Sauf que Sun pointe le doigt sur un mendiant un peu particulier : Matthew Brinton.

II Le cas Matthew Brinton : escroc ou victime

Le faux mendiant anglais Ce mendiant prénommé Matthew Brinton est habitué des rues anglaises (Newquay). Il grapille quelques pièces et demeure auprès de son gros chien. Poli, ce mendiant réclame simplement de quoi manger. Touchées, beaucoup de personnes mettent la main à la poche. Un papy a même donné 40 euros alors même qu'il ne possédait que ce montant pour terminer sa fin de mois. Or un jour, une personne trouve étonnant que ce mendiant possède des horaires fixes et demeure absent pendant les vacances scolaires. En un mot le bougre a des habitudes de bourgeois.
Page 1 de 2Suivante >>
J'aime News © 2016.