By:
04-02-2016

Un Changement Chez BIC Qui Sauva De Nombreuses Vies D'enfants.

Le danger des capuchons classiques : des accidents chez l'enfant et l'adulte

Ceux qui ont des enfants le savent : les protéger de ce qui les entoure est un travail constant ; et qui demande de voir le danger même là où tout semble inoffensif. Une table moderne en matériaux robustes ? Il faudrait probablement prévoir des caches en caoutchouc pour les angles saillants. Une prise au niveau du sol ? Un enfant pourra y accéder et il va falloir rapidement la boucher par un système de protection. La liste d'exemples des risques pour les enfants pourrait être prolongée à l'infini. Mais s'il y a bien une manie des plus petits qui les met le plus souvent en danger, c'est bien celle de mettre tout ce qu'ils trouvent en bouche ! Boutons de peluches, papier, doudous... tout ! Et les stylos bics ne font pas exception.
Dans les années 80, la compagnie BIC, créatrice des fameux stylos du même nom, a reçu plusieurs informations relatives à des étouffements d'enfants... dus à leurs capuchons. Si mâchouiller le bic en lui même ne présente pas d'autre risque que de se retrouver barbouillé de lignes bleues, rouges, noires... le capuchon du bic peut, lui, facilement être mis en bouche entièrement par l'enfant. Et avalé tout rond ! Plus que probablement, le capuchon se coincera alors dans la gorge (trachée) de la personne, jusqu'à l'étouffement. Les risques sont donc élevés, particulièrement pour les enfants, dont la trachée, encore en développement, est plus étroite que celle de leurs parents. Mais les adultes ne sont pas pour autant en reste! Nous connaissons tous quelqu'un qui ne peut pas s'empêcher de mâcher le bout d'un stylo bic qu'il tient en mains. Dans les années 80, des accidents avec les capuchons de marque BIC ont été relevés pour plusieurs enfants mais aussi adultes.
Page 1 de 2Suivante >>
J'aime News © 2016.