By:
01-09-2015

Une Piscine Pour Nager Et "voler"

L'architecture n'a pas de limites et peut aisément défendre les lois de la gravité. C'est ce qu'ont pensé et mis au point les concepteurs de Ballymore Group, qui ont dessiné le "sky pool", une piscine pour le complexe d'Embassy Gardens, district londonien de Nine Elms.

L'étude d'architecture britannique HAL ARQUITECTS finit de présenter une piscine en cristal et suspendue en l'air entre deux édifices de dix étages. Nous pensions que nous avions déjà tout vu avec la piscine de Dubaï suspendue dans le vide, à la manière d'un balcon. Mais nous nous trompions car cette "piscine-pont" est unique au monde. Cette structure vertigineuse londonienne, qui fera partie d'une grande promotion de demeures et d'appartements de luxe pour la ville de Londres, a été conçue pour pouvoir rester suspendue à plus de 35 mètres de hauteur entre deux édifices d'un complexe résidentiel. La structure transparente, similaire à un aquarium, mesurera 27 mètres de longueur sur cinq mètres de largeur et trois mètres de profondeur. Elle unira les terrasses de deux résidences, au bord de la Tamise. Ce sera la première "piscine-pont" à être construite avec ces caractéristiques. Cette piscine futuriste permettra donc de nager et voler en même temps.
Pour Sean Mulryan, l'ambitieux directeur de Ballymore chargé des travaux de la construction de la piscine, l'objectif est de dépasser les limites de l'architecture et de l'ingénierie. L'entreprise Eckersley O'Callaghan, la compagnie qui a travaillé avec Apple dans la conception de ses magasins à travers le monde, sera chargée de développer le projet. Les maisons, qui joueront le rôle de blocs liés de part et d'autre à la piscine, font partie de la deuxième phase du projet immobilier.
 Une piscine pour nager et
En effet, il est prévu que les futurs propriétaires de ces luxueuses demeures puissent y accéder à partir de 2018. Les heureux propriétaires qui pourront acquérir l'une d'elles pourront alors avoir l'opportunité de faire un plongeon tout en flottant, à la fois dans l'eau mais aussi dans l'air. Une expérience à la portée de très peu de personnes. Ces appartements, environ 2.000 au total, auront un prix de départ de 600.000 livres (837.000 euros) et, en plus de pouvoir profiter de la "Sky Pool" (la piscine dans le ciel), les propriétaires auront un gymnase et un bar sur la terrasse à leur disposition.

Ce qui est certain, c'est qu'il ne s'agit pas d'une aventure fantasque ou imaginaire. En effet, le conseil municipal londonien a déjà autorisé la construction de ces résidences et, par conséquent, celle de la "piscine-pont". Les travaux du complexe ont déjà commencé et devrait normalement, si les maîtres d’œuvres parviennent à réaliser ces travaux futuristes, prendre fin au cours de l'été 2019.
J'aime News © 2016.