By:
29-03-2016

Voici Comment Une Petite Fille A Ouvert Les Yeux (et Le Cœur) à Cette Femme.

Elle était âgé de 6 ans, la première fois que je l'ai rencontrée sur la plage. J'y allais dès que j'en ressentais le besoin pour réfléchir, quand il y avait trop de choses à quoi penser: la plage n'est qu'à 5 ou 6 kilomètres de la maison.
Une petite fille construisait un château de sable ou quelque chose dans le genre, et quand elle m'a regardée, je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer ses yeux bleus, couleur de la mer. "Bonjour!" a-t-elle dit.
Je lui ai répondu avec un simple signe de la tête, ne voulant pas être dérangée par une gamine.
"Je fais une construction," me dit-elle.
"Je vois ça, qu'est-ce c'est?" lui ai-je demandé, lui accordant un peu d'attention.
"Oh, je ne sais pas, je voulais simplement toucher le sable", m'a-t-elle répondu.
C'était une bonne idée, alors je retirai mes chaussures. Un bécasseau se posa près de nous.
"C'est beau, ma mère dit que ces oiseaux apportent le bonheur," me dit la petite.
L'oiseau s'envola de l'autre côté de la plage.
"Adieu la joie, bonjour la tristesse", murmurai-je à moi-même. J'étais déprimée, ma vie n'avait plus de sens.
"Quel est votre nom?" la petite fille ne voulait décidément pas me laisser tranquille.
"Ruth. Je suis Ruth Petersen," dis-je.
"Je suis Wendy, j'ai six ans."
"Bonjour Wendy," lui ai-je dit.
En rigolant, elle m'a dit: "T'es drôle."
Malgré toute la tristesse de ce moment, je fus capable de rire de moi-même et suis partie, tandis que son rire me suivait.
"J'espère que vous reviendrez, Madame P, pour que nous puissions passer de nouveau une belle journée."
Les jours et les semaines passèrent entre le stress, les responsabilités, les scouts, les réunions parents-profs et ma mère gravement malade. Un matin, le soleil était levé, j'avais les mains dans l'eau de vaisselle quand je me suis dit: "Il me faut un bécasseau."
Je pris ma veste et sortis. L'odeur de la mer me happa, si familière et pourtant toujours différente. Il y avait une brise fraîche, mais je ne me laissai pas intimider: je voulais le bonheur et la paix que je méritais. À ce moment-là, j'avais complètement oublié la fille et j'ai été surprise de la revoir. CONTINUER SUR LA PAGE SUIVANTE...
Page 1 de 3Suivante >>
J'aime News © 2016.